La livèche : bienfaits et recettes

Publié dans Conseils gourmets le 5 janv. 2018
mondepices-liveche-bienfaits-recettes

La livèche est de la famille des ombellifères. Ses autres noms sont ache des montagnes, céleri bâtard, céleri des montagnes, cèleri perpétuel, céleri vivace, Gaya à tige simple, herbe à Maggi, lunesche. Elle serait originaire de Perse mais pousse aujourd’hui à l’état sauvage dans toute l’Europe et l’Amérique du nord.

Histoire :

Chez les romains cette plante était certainement identique à la plante médicinale ligusticum qu’ils recommandaient comme digestif et diurétique ainsi que contre les morsures d’animaux venimeux. Depuis le moyen âge la livèche était présente dans tous les jardins. On accordait des pouvoirs des pouvoirs secrets à cette plante : porter un brin de livèche sur soi assurait qu’on aurait du succès avec le sexe opposé. Une infusion de feuilles et de tiges, ou bien à partir de la racine séchée, enlèverait le mal de ventre et les céphalées. Néanmoins, la livèche était surtout connue pour parfumer les soupes. 

Caractéristiques :

Plante herbacée de 1 à 2 m de haut. Tiges creuses fortes et droites ; grandes familles pennées vert brillant ; petites fleurs vert-jaune en ombelles. La période de floraison juillet aout, elle est composée d’huiles essentielles dans toutes les parties de la plante, jusqu’à 70 % d’alkyle-phtalides (cause de l’odeur particulière) coumarine, acides végétaux. Stimule la digestion, réchauffe l’estomac, antispasmodique, antiseptique, antibactérien, expectorante, tonifie le cœur. Odeur intense proche du bouillon cube ; son gout rappelle le céleri et la levure.

Utilisation :

Toute la plante, compris la racine, est utilisée dans la livèche. Les jeunes feuilles et les tiges peuvent être récoltées en permanence et utilisées fraiches ou séchées. La racine peut être déterrée après trois ans et est en général séchée à des fins médicales ou utilisée pour les digestifs et les liqueurs aux herbes.

Usage culinaire :

La livèche est une épice presque classique pour les soupes. Son gout caractéristique est également bienvenu dans d’autres plats .La racine est particulièrement bien adaptée pour aromatiser les pots au feu. L’herbe elle-même accompagne agréablement les légumes, les viandes braisées, le mouton, la volaille, les sauces et les œufs. Les petites feuilles doivent cuire avec le plat durant les 10 dernières minutes afin qu’elles puissent répandre complétement leur arô<\/em>me tout en étant pas trop cuites. La livèche finement hachée, ou bien ses graines sèches, apportent de la finesse aux fromages blancs et aux fromages à tartiner. Blanchies les jeunes pousses de la livèche font un délicieux et original légume printanier.

Santé :

La livèche aide en cas de problèmes digestifs tels que les brulures et les lourdeurs d’estomac et set un diurétique. Une tisane à partir de la racine séchée renforce un cœur faible et nerveux .Les maux de gorge et l’enrouement diminuent à l’aide d’une décoction des tiges creuses .La livèche en grande quantité ne convient pas aux femmes enceintes et aux personnes souffrant de maladies rénales.

___________

 

Quelques recettes...

Soupe de tomates à la livèche

Ingrédients :

  • 1 kg 200 de tomates,
  • 2 gros oignons,
  • 6 gousses d'ail,
  • 1 poignée de lentilles corail,
  • 2 c. à soupe de vinaigre balsamique,
  • 2 petites tiges de livèche, thym, laurier,
  • sel, poivre

     

    Epluchez les gousses d'ail et les oignons.

    Hachez-les et faites-les revenir dans 2 cuillères à soupe d'huile.

    Lorsque les oignons commencent à caraméliser, ajoutez les tomates coupées en gros morceaux.

    Remuez quelques instants puis ajoutez les lentilles corail, deux brins de thym, une feuille de laurier et les deux tiges de livèche. Salez et poivrez.

    Couvrez d'eau (la valeur de deux verres) et faites cuire 30 minutes.

    Retirez thym et laurier et passez au blender.

    Ajoutez une pincée de bicarbonate pour corriger l'acidité mais ce ne sera certainement pas nécessaire si vous avez la chance d'utiliser des tomates de jardin car après un tel été, elles sont bien sucrées.

     

    Potage de courgettes, livèche et graines de chanvre

    La livèche a un goût qui s’apparente à un mélange du persil et du céleri, elle donne une touche particulière aux plats auxquels on l'ajoute !<\/em><\/p>\r\n

    Portions : 

    Ingrédients :

  • 1 pincée de bicarbonate (facultatif)<\/li>\r\n<\/ul>\r\n

  • 4 tasses de courgettes (zucchinis) - environ 4 courgettes moyennes

  • 1 pomme de terre, pelée, coupée en petits dés

  • 1 oignon, haché

  • huile d'olive

  • 1 petite branche de livèche

  • 4 tasses d'eau

  • 1 poignée de graines de chanvre

  • herbes salées du bas-du-fleuve

 

 

Préparation :

Faire revenir l'oignon dans un peu d'huile jusqu'à ce qu'il soit translucide.

Ajouter la pomme de terre et les courgettes. Faire revenir deux minutes de plus.

Ajouter la livèche et l'eau. Porter à ébullition.

Baisser le feu et laisser mijoter jusqu'à ce que les légumes soient cuits, environ 10 minutes.

Ajouter les graines de chanvre et passer au mélangeur à "liquéfier" pour une bonne minute.

Assaisonner au goût avec les herbes salées du bas-du-fleuve

 

___________

 

5de690f2aa9122b323179893a89e8dc1

 

Un vieux remède de grand-mère contre le mal de gorge et plus encore :

  • En Alsace et en Suisse, on soigne encore les maux de gorge en buvant du lait chaud que l’on aspire à travers une tige creuse de livèche. Jadis, l’infusion de ses fleurs était utilisée pour soigner la jaunisse.
  • En homéopathie, sa racine permet de préparer un médicament destiné à soigner les problèmes de foie.
  • La racine de livèche en décoction est très efficace pour soulager les engelures.
  • Réduite en poudre, cette racine mélangée à du vin ou de la bière est emménagogue : elle a la propriété de régulariser les menstruations.

 

Découvrez à Mondépices "la livèche" en petit sachet de 20 g - Possibilité au kilo (infos au 06 30 70 40 06)

Fabrice Fort est l'auteur de cet article

Partagez cet article