Fallback Facebook Script
ArchiGourmet Blog
quel whisky choisir
0

Découvrez comment reconnaître et choisir un bon whisky :

Publié le par Coraline

Le whisky est l’une des boissons alcoolisées favorites des Français. Toutefois, ce type d’eau-de-vie renferme tant de mystères pour certains. Le maltage, le brassage, le vieillissement, la distillation, la fermentation sont des terrains inconnus pour vous ? Pas de panique ! Nous vous révélons tout ce qu’il y a à connaître sur le sujet afin de pouvoir reconnaître un bon whisky et choisir la bonne marque. C’est parti !


Découvrez les différentes sortes de whiskies :

Pour commencer, il est important de connaître les différents types de whiskies afin de pouvoir choisir une bonne référence. On distingue généralement 3 catégories de cette eau-de-vie réalisée par la distillation de céréales maltées et/ou non maltées.

  • En premier lieu, il y a les blendeds. Ce terme désigne l’association de whiskies qui proviennent de différentes distilleries. Parmi ses composants, on trouve plusieurs céréales comme le blé, le seigle et l’orge, etc.
  • Ensuite viennent les blendeds malt. Ce type de whisky est seulement fabriqué à partir d’orge maltée. Tout comme celui de la première catégorie, ce whisky est issu de plusieurs distilleries.
  • Enfin, on peut citer les singles malts. On retrouve dans cette catégorie ceux de la plus haute gamme. Ce sont des whiskys composés d’orge maltée. Sa différence se trouve dans le fait que les singles malts viennent d’une seule et même distillerie.


Quels sont les pays producteurs de whiskys ?

L’Écosse, l’Irlande et les États-Unis sont réputés pour leurs whiskys. Bien entendu, ils ont chacun leur spécificité et leur goût incomparable. D’un autre côté, on trouve également des whiskies japonais, thaïlandais, philippins qui sont tout aussi savoureux.

Tout d’abord, le whisky écossais est connu pour ses nombreux arômes. On trouve un grand nombre des meilleurs produits dans la plus vieille distillerie d'Écosse dont le “The Famous Grouse Finest”. On lui attribue un mélange subtil d’une pointe de tourbe et de notes fruitées. Un scotch à déguster pur ou sur glace !

Ensuite, on trouve le whisky irlandais. Ce dernier est doté d’une note douce en bouche durant sa dégustation. Si vous souhaitez offrir un whisky irlandais à un amateur dans votre entourage, pensez au “Tullamore Dew”. Il est fabriqué de manière artisanale irlandaise et dans les règles de l’art. En d’autres termes, il a été distillé trois fois et provient d’un mélange de trois types de whiskies différents. Une association qui lui doit sa douce senteur.

Finalement, il y a le whisky américain qui se reconnaît par sa note vanillée. Les connaisseurs vont adorer le “Hudson baby Bourbon”. Il est composé principalement de maïs. Il réveille des arômes de vanille et de caramel surmontés d’une note boisée.


La dégustation d’un whisky dans les règles de l'art :

Afin de bien savourer un bon whisky, il faut respecter certaines règles de base afin de bien ressentir tous les arômes.

  • Alors, pour profiter pleinement de votre scotch, pensez à choisir le bon verre à whisky. Les connaisseurs recommandent un verre à pied de taille moyenne et en forme de tulipe allongée. Le dessus doit être légèrement refermé. L'idéal est d’opter pour un Copita ou un verre à sherry.
  • D’autre part, sachez que les whiskies à faible taux d’alcool sont conseillés pour l’apéritif. Ceux qui sont plus forts s’invitent en digestif ou alors sont utilisés pour réaliser des cocktails. Pour bien déguster un whisky, il y a certaines astuces simples à connaitre afin de révéler son goût. Vous pouvez, par exemple : ajouter quelques gouttes d’eau de source. Cette technique permet également de réduire les arômes puissants pour révéler les notes les plus délicates. Dans tous les cas, il est déconseillé d’ajouter des glaçons dans un verre de whisky. Cela va modifier les arômes de la boisson. 
  • Pour finir, pensez à regarder la couleur du whisky ainsi que les traces laissées sur le verre. Vous pouvez y reconnaître l’âge du whisky. Il est aussi primordial de sentir la boisson avant de la déguster. Vous devinerez ainsi les arômes renfermés par le whisky. Dernier conseil : savourez-le à petites gorgées. De ce fait, il ne faut pas l’avaler de suite, juste après qu’il arrive en bouche. Pour vous guider, prenez le temps de laisser le whisky un petit moment sur la langue avant de le promener un peu dans votre bouche. Cela va permettre à l'alcool de s’évaporer et de libérer toutes les senteurs.
Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !